FacebookTwitterGoogle Bookmarks
50%-50%-1.3-15s50%-50%-1.3-15s50%-50%-1.3-15s

Conception design ambassade, aménagement & décoration consulat

L’excellence de conception, l’intégration des contraintes de sécurité et l’esthétisme sont les grandes lignes des projets au sein d’espaces publics de type ambassades ou consulats.

S’ajoute depuis peu un certain nombre de contraintes associées plus ou moins nouvelle telle que l'efficacité énergétique, la durabilité, la flexibilité des fonctions et des espaces de travail, l'accessibilité, la préservation historique et la productivité des utilisateurs.

Telles sont les problématiques essentielles qui encadrent un projet d’architecture d’intérieur dans un lieu public.

A partir d’un cahier des charges précis, défini par le client avec éventuellement l’assistance de nos architectes d'intérieur, nos équipes partenaires corps de métier travaillent sur la planification du projet et sa budgétisation. A partir de la validation du client, la phase de développement est lancée, Sébastien Halimi étant alors le maitre d’œuvre de l’ouvrage.

En fonction de la portée du besoin client, nous faisons ou non appel à des compétences externes. Nous nous focalisons ainsi sur nos domaines de prédilection en tant qu’architecte d’intérieur – aménagement de l'espace, décoration intérieure, système d’information, éclairage… - tout en supervisant d’éventuels partenaires de longue date et spécialiste dans leurs domaines respectifs : télécommunications, sécurité physique et technique, conception durable, optimisation énergétique, prévention de la pollution et utilisation de matériaux de recyclage, organisation de la restauration, transport vertical, maintenance….

Ainsi, le projet peut soit consister en une refonte complète de l’espace d’un lieu publics en répondant à tel ou tel besoin, soit être focalisé sur un aspect esthétique ou fonctionnel du bâtiment. Par exemple, cela peut concerner juste diagnostic des conditions d’accessibilité d’un bâtiment public en vue de la mise en conformité de l’ensemble des parties ouvertes au public avant le 1er janvier 2015. Dans ce cas, la rédaction sera effectuée en trois phases successives :

  • L’état des lieux (situation de l’établissement au regard des obligations)
  • La formulation de préconisations (description de travaux de mise en conformité)
  • L’évaluation du coût des travaux.

Notre réponse apportée à chaque projet, répond vraiment de la portée de celui-ci et des besoins exprimés dans le cahier des charges initial du client.

Conception, design et aménagement d’un lieu public

L’excellence de conception, l’intégration des contraintes de sécurité et l’esthétisme sont les grandes lignes des projets au sein d’espaces publics.

 

S’ajoute depuis peu un certain nombre de contraintes associées plus ou moins nouvelle telle que l'efficacité énergétique, la durabilité, la flexibilité des fonctions et des espaces de travail, l'accessibilité, la préservation historique et la productivité des utilisateurs.

 

Telles sont les problématiques essentielles qui encadrent un projet d’architecture d’intérieur dans un lieu public.

 

A partir d’un cahier des charges précis, défini par le client avec éventuellement l’assistance de Sébastien Halimi, Sébastien et ses équipes corps de métier travaillent sur la planification du projet et sa budgétisation. A partir de la validation du client, la phase de développement est lancée, Sébastien Halimi étant alors le maitre d’œuvre de l’ouvrage.

 

En fonction de la portée du besoin client, Sébastien fait ou non appel à des compétence externes à les siennes. Lui se focalise sur ses domaine de prédilection en tant qu’architecte d’intérieur – aménagement de l'espace, décoration intérieure, système d’information, éclairage… - tout en supervisant d’éventuels partenaires de longue date et spécialiste dans leurs domaines respectifs : télécommunications, sécurité physique et technique, conception durable, optimisation énergétique, prévention de la pollution et utilisation de matériaux de recyclage, organisation de la restauration, transport vertical, maintenance….

 

Ainsi, le projet peut soit consister en une refonte complète de l’espace d’un lieu publics en répondant à tel ou tel besoin, soit être focalisé sur un aspect esthétique ou fonctionnel du bâtiment. Par exemple, cela peut concerner juste diagnostic des conditions d’accessibilité d’un bâtiment public en vue de la mise en conformité de l’ensemble des parties ouvertes au public avant le 1er janvier 2015. Dans ce cas, la rédaction sera effectuée en trois phases successives :

        L’état des lieux (situation de l’établissement au regard des obligations)

        La formulation de préconisations (description de travaux de mise en conformité)

        L’évaluation du coût des travaux.

 

La réponse apportée à chaque projet par Sébastien, répond vraiment de la portée de celui-ci et des besoins exprimés dans le cahier des charges initial du client.